• Inspirée directement de l'album "10 petits amis déménagent", j'ai construit un petit livre personnalisé avec les photos de mes zozos pour les aider à comprendre et à mémoriser "la maison du 10". Le fauteuil en cuir est là pour representer celui qui trône dans la salle de jeux (le magnifique fauteuil que ma directrice aime tant!)

    Le 10ème jour : un livre personnalisé

    Le 10ème jour : un livre personnalisé

    Le 10ème jour : un livre personnalisé

    J'ai aussi préparé une version PowerPoint avec plein des petites animations, que je leur projetterai dès qu'ils auront enregistré le texte. Ce n'est pas de la haute technologie, c'est un peu kitch mais je les connais, ils vont accrocher ! Je l'utiliserai dans la salle TBI de l’école, en projetant les diapos dans l'ordre ou de façon aléatoire.


     


    4 commentaires
  • Chaque jour compte : la tirelireLa tirelire de classe est un outil que mes élèves investissent rapidement. Je l’utilise pour ancrer la distinction entre la quantité de pièces et la valeur qu’elles représentent. Mes élèves ont du mal à intégrer que  « pour faire 120€ il faut 1 billet de 100€ et 2 billets de 20€ (3 billets seulement) et que c’est la même chose que 12 billets de 10€ », il faut être convaincu que 1 seul paquet de 100 vaut autant que 10 paquets de 10. La manipulation quotidienne de la monnaie les aide à abstraire cette compétence essentielle à la compréhension des changements implicites d’unités de référence lors des groupements par 10 puis 100.

    Je lance le rituel en demandant  "quelle somme d'argent aurions-nous en fin d’année, si nous mettions 1 dans la tirelire chaque jour d'ecole?". Quotidiennement, un élève a pour responsabilité de placer une pièce dans la pochette et d'indiquer la somme totale sur l'ardoise. Dès le 2ème jour d’école, un échange « 2 pièces de 1€ ↔ 1 pièce de 2€ » est possible. Les élèves ont ensuite chaque jour à réfléchir à des défis du type : « comment faire pour avoir la tirelire la plus légère ? la plus lourde possible ?». Mon but est de les inciter à expliciter les échanges réalisables, et à intégrer l’équivalence d’une somme réalisée avec des pièces uniquement ou en mêlant pièces et billets.

    Objectif

    Tâches des élèves

    Exemples de productions d’élèves

    Echanger en respectant les valeurs

    Chaque jour, ajouter 1€ et faire les échanges possibles

    B. : on ne peut pas faire des échanges tous les jours 

    P.: c’est normal il y a pas de pièces de 3€

    Br.: aujourd’hui on peut pas faire d’échanges mais demain on pourra parce qu’on aura 2 pièces de 1€

    K. : le 100eme jour c’est facile on mettra un billet de 100€

    Distinguer quantité et valeur

    Composer une somme avec le plus de pièces possibles

    Composer une somme avec le moins de pièces possibles

    Composer une somme avec un nombre de pieces et de billets imposé

    P.(pour 72€) : un billet de 50€, 1 billet de 20€ et une pièce de 2€

    PE : ca fait combien de pièces et de billets ?

    P. : 3 !

    A. : on peut aussi faire  5 billets de 10€, 1 billet de 20€ et 2 pièces de 1€

    B. : c’est facile c’est comme 7 billets de 10€ et 2 pièces de 1€

    Chaque jour compte : la tirelireL’an dernier leur du temps de travail autonome suivant le rituel, les élèves devaient écrire sur leur ardoise plusieurs « façons » de faire la somme du jour, soit en dessinant pièces et billets, soit sous forme d’addition. Comme petit défi, je pouvais leur demander de trouver toutes les décompositions possibles, ce qui leur demandait de mettre en œuvre leurs capacités d’organisation.

    Cette année, je modifie un peu le rituel, pour éviter de lasser mes anciens élèves et pour avancer plus vite vers les grands nombres avec mon groupe le moins en difficultés...

    Bientôt un lien vers « La caisse enregistreuse ».

    Pour travailler les échanges différement des idées dans l'ouvrage de D.Valentin, et ICI.



    14 commentaires
  • Dans le déroulement habituel de ma matinée de classe, dès que le rituel "Chaque jour compte" est terminé, je mets en place un atelier d'apprentissage avec deux de mes élèves les plus en difficultés. Pendant ce temps là, les autres groupes sont en autonomie. Un de leur objectif est de compléter une petite trace ecrite qu'ils collent ensuite dans leur cahier du jour. Il s'agit pour eux de se remémorer ce qui a été dit en grand groupe et de réinvestir leurs connaissances.

    Chaque jour compte : exercices et traces écrites

    Voici les exercices de la première semaine. Le jour de la rentrée j'expliquerai chaque consigne en collectif. Je ferai varier les exercices en cours d’année mais j’évite de le faire trop tôt ou trop irrégulièrement pour favoriser la mise au travail des élèves. Revenez régulièrement si vous souhaitez utiliser ces documents, je mettrai en ligne les exercices au fur et à mesure de l'avancement de l’année.

    Traces écrites de la première semaine  ---> ICI

    Version proposée par Fannie46 (merci beaucoup ) pour les 12 premiers jours ---> LA

    Version proposée par Tampopo (merci aussi c'est extra de pouvoir recueillir et faire partager les interprétations de chacun!) ---> ICI

    Je propose aussi un ou deux exercices en lien avec la tirelire pour les élèves les plus avancés. Un lien bientôt.



    11 commentaires
  • Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"Chez les élèves en difficultés le besoin de manipuler pour comprendre l’environnement perdure longtemps. Le rituel « Chaque jour compte » leur donne la possibilité de recourir à la manipulation à tout moment sans pour autant les cantonner à ce type de situations qui pourraient à terme faire obstacle au processus d’abstraction.

    En début d’année je commence par repérer les représentations du nombre auxquelles mes élèves ont été confrontés au cours de leur scolarité (bandes puis droites numériques, matériel cuisenaire, matériel multibase, abaques, matériel picbille...) et d’établir lesquelles sont les mieux investies, lesquelles sont toujours porteuses de sens pour eux. J’aime beaucoup utiliser pour cela le jeu des familles proposé par LutinBazar : ICI

    Pour les aider à faire du lien entre ces représentations, à les reconnaître comme équivalentes et finalement à choisir celle qui convient le mieux face à une situation problème, je leur demande chaque jour de réfléchir sur la question « comment pourrait-on représenter le nombre du jour ? ».

    Le jour de la rentrée, les élèves utilisent leurs acquis antérieurs pour proposer quelques représentations analogiques et analytiques du nombre « 1 ». Elles servent de base à l’évolution du dispositif auquel j’ajoute, supprime ou modifie certaines représentations en fonction de ma programmation et des progrès constatés. Quand le rituel est installé, ils proposent et explicitent à l’oral, en collectif une dizaine de représentations possibles. Chacune des propositions peut conduire à une vérification à l’aide de matériel si nécessaire. Les traces écrites, produites au tableau d’abord, sont affichées pour la journée sous forme de « flashcards ». Je prépare ces cartes à l’avance (le veille pour le lendemain, c’est très rapide une fois la trame prête), elles sont ensuite classées et stockées avec les cartes des jours précédents.

    Pour varier les modalités, entretenir la motivation des élèves et m’adapter à leur progrès, je leur demande ponctuellement de réfléchir seuls, par écrit, aux représentations qu’ils souhaitent proposer. Cet exercice demande un grand effort d’abstraction, met tous les élèves en situation de recherche et favorise l’émergence d’une réflexion métacognitive. Régulièrement je les amène à réinvestir ce travail en utilisant les anciennes « flaschcards » pour des jeux de reconnaissance (apparier les représentations identiques), des jeux de rangement (ordonner des représentations différents) ou de classement (trier par types de représentations)…

    Voici une petite synthèse des principales représentations utilisées les deux dernières années, je vais à la rentrée ajouter la symbolisation par les cartes à points : ICI.

    Représentations analogiques : ce sont celles où le nombre peut être retrouvé par comptage, elles rassurent les élèves et sont celles qui sont spontanément proposées en début d’année.

    Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"

    Représentations analytiques : ce sont celles où l’information contenue dans le nombre n’est plus directement accessible et nécessite de maîtriser la signification des signes employés, elles peuvent être plus difficiles à maîtriser.

    Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"

    Si vous mettez en place le rituel dans vos classes, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos façons de faire qui sont souvent spécifiques à vos classes et qui sont sources de nouvelles idées pour faire évoluer le dispositif!



    12 commentaires
  • Chaque jour compte : les étiquettes nombres

    Voici mes flashcards "représentation du nombre" pour la premiere semaine d'école dans le cadre du rituel "Chaque jour compte ".

    --> ICI et LA en version modifiable

    Fanny46 a eu la gentillesse de m'envoyer les siennes pour les 10 premiers jours d'école, je vous les propose avec son accord.

    --> ICI (documents zippés)

    Il vous faudra la police Cartapoints3 et Pitchou téléchargeables LA et LA

    Voici aussi l'abaque et la ligne graduée sous word si necessaire :

    --> ICI

     


    12 commentaires
  • Construire le nombre : Chaque jour compteJ’ai eu l’opportunité de participer au programme d’échange du CODOFIL et d’enseigner pendant l’année scolaire 2006-2007 en classe de Kindergarten (équivalent de notre Grande Section) dans une école publique louisianaise.  J’ai découvert et mis en place dans ce cadre des dispositifs pédagogiques originaux, parfois déconcertants. A mon retour, je me suis donné comme objectif d’en  expérimenter certains dans ma classe.J’ai tout de suite eu envie de transférer en priorité un rituel mathématique développé par le système scolaire américain et utilisé par les enseignants jusqu’au 5ème grade (équivalent de  notre CM2). Au cours des trois dernières années, j’ai tenté de me l’approprier pour l’adapter aux exigences des programmes français et au profil de mes élèves. Je mets donc chaque matin en place dans ma classe, le rituel que j’ai rebaptisé « Chaque jour compte », et dont le support est le dénombrement des jours d’école. 

    La  phase d’enrôlement du rituel consiste à lancer aux élèves, le jour de la rentrée, le défi de « deviner quand tombera le 100ème jour d’école ». Les propositions précieusement notées, je leur propose divers supports pour garder trace du dénombrement. En parallèle, la classe se constitue une tirelire dans laquelle les élèves ajoutent 1€ chaque jour avec en tête la question « quelle somme posséderons-nous en fin d’année ? ».

    Le rituel s’articule autour de trois moments clefs que les élèves apprennent à nommer et à repérer à l’aide de phrases rituelles de transition.

    Supports

    Objectif principal

    Activités quotidiennes

    Phrase rituelle

    « Le tableau »

    Création progressive d’un tableau des nombres

    Inscrire sur le tableau le nombre du jour, repérer quelques-unes de ses propriétés.

    « Aujourd’hui c’est  le Xieme jour d’école »

    « Le compteur »  « La tirelire »

    Constitution de collections d’objets pour représenter le nombre du jour

    Ajouter une paille dans le compteur, faire des groupements si nécessaire.

    Ajouter 1€ dans la tirelire, faire des échanges si nécessaire.

    « Aujourd’hui nous avons X pailles dans le compteur et X € dans la tirelire »

    « Le nombre du jour »

    Synthèse des représentations possibles / dictionnaire des nombres

    Proposer et expliciter des représentations analogiques et analytiques du nombre du jour

    « Le nombre du jour est X » - « Une des façons de représenter X c’est… »

    1ere phase :préparation des supports par l’élève ou le groupe responsable

    Inscription du nombre du jour

    Ajout d’1 paille dans le compteur

    Ajout d’1 euro dans la tirelire

    Chaque jour compte

    -codage des nombres pairs par un point vert

    -codage des multiples de 5 par un trait noir

     Chaque jour compte

    -groupement des paquets de 10 pailles avec un élastique

    -inscription des valeurs sur un tableau C/D/U

    Chaque jour compte

     

    -échanges pour obtenir la tirelire la moins lourde possible

    -décomposition de la somme obtenue sur l’ardoise

    2eme phase : échanges et exercices pour structurer la suite numérique et conceptualiser la numération

    Autour du tableau des nombres

    Autour  du compteur

    Autour de la tirelire

    -compter à partir de ou jusqu’au nombre du jour, dans les 2 sens, de 2 en 2, de 5 en 5, de 10 en 10…

    -explicitation des régularités

    -anticipation sur les jours suivants

    - trouver le plus vite possible un nombre à partir d’indices

    - ajouter, retrancher 10 ou des multiples de 10 au nombre du jour

    -dénombrer la collection de pailles

    partir d’une collection désorganisée de pailles, reconstituer le nombre du jour

    -ajouter ou retirer du matériel et observer le résultat sur l’écriture chiffrée du nombre

    -assembler deux collections de pailles

    -partager la collection de pailles

     

    -composer la somme du jour avec le plus de pièces possibles

    -composer la somme du jour avec le moins de pièces possible

    3eme phase : échanges et exercices pour utiliser les représentations proposées par les élèves

    Chaque jour compte

    Représentation analogique

    Représentation analytique

    -un élève propose une représentation

    -si nécessaire il la réalise avec du matériel

    -il l’explicite

    -il place ensuite la « flashcard » dans la pochette

    -un élève dicte une proposition qui est écrite au tableau

    -il l’explicite

    -il place ensuite la « flashcard » dans la pochette

    -comparaison avec les nombres précédents, anticipation sur le nombre suivants

    -avec les « flashcards » : jeux de reconnaissance rapide, recherche d’intrus, jeux de bataille …

    -dans une série de représentations, les élèves doivent retrouver celles du nombre du jour et les placer dans la pochette

    -les élèves peuvent réaliser seuls ou en groupe les « flashcards » du nombre du jour

    Les activités du rituel participent à la construction progressive de la notion de nombre en offrant de multiples voies d’accès aux contenus d’apprentissage, en permettant de travailler avec chaque élève à un niveau d’abstraction adapté à ses besoins. Les élèves structurent mieux la suite numérique, ils accèdent à la compréhension du système décimal et font plus de liens entre les différentes représentations d’un même nombre. La répétition des activités sollicite la mémoire épisodique et l’attention portée aux équivalences entre les représentations, aux liens entre les nombres, aide à l’organisation des savoirs en mémoire à long terme.

    Quelques documents à télécharger...

    --> Le matériel du rituel

    --> Des idées de questionnement

    --> Des activités ponctuelles autour de nombres remarquables

    --> Une séance presque "en live"

    --> Un petit blabla sur l'évaluation

    D'autres articles ICI


    65 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique