• La météo

    Chaque matin, un petit coup d’œil par la fenêtre et sur le thermomètre extérieur nous donne la météo du jour. L’an dernier nous avons utilisé un tableau de  suivi pour comptabiliser  régulièrement le nombre de jours de pluie ou  de beau temps sur notre ville et pour essayer d’avoir un regard objectif sur la météo réputée difficile de notre blanche cité. L’élève responsable choisit l’étiquette adéquate sur l’affichage de gauche, la place sur l’ardoise et écrit au marqueur effaçable la température du jour. Il complète ensuite le décompte par un trait sur le tableau. En fin de mois, après un bilan oral puis écrit, les marques sont effacées pour redémarrer au mois suivant.  

    Nous en sommes restés à un simple recensement. La météo Il m'a semblé intéressant d’aller plus loin et de faire du lien entre Découverte du Monde et Mathématiques en faisant construire des graphiques à mes élèves. Ils auront chacun dans leur journal de classe à compléter un « graphique en barre » en coloriant chaque jour la case appropriée. Mes élèves les plus avancés auront aussi à compléter une courbe d’évolution des températures (simplifiée d’après le modèle proposé ICI par LutinBazar). Ces tracés seront le support d’une analyse objective de la météo du mois écoulé (combien y a-t-il eu de jours de pluie, de soleil, la température a-t-elle augmenté, baissé, de combien ?...), et leur comparaison aidera mes élèves à conceptualiser la notion de saison (sauf si la météo s’emballe et « qu’il y a plus d’saison ma pov dame ! »).

    Cette année, je déplace ce rituel pour qu’il se déroule au retour de la 1ere récréation (on s’est rendu compte  qu’à 9h on n’a pas encore assez de recul pour qualifier le temps qu’il fait…surtout ici où ça change très vite !).

    Télécharger les étiquettes Météo ---> ICI

    Télécharger les graphiques à compléter --> LA



    21 commentaires
  • Des etiquettes pour l'emploi du tempsChaque matin lors de l'accueil, j'affiche l'emploi du temps à l'aide d’étiquettes aimantées. Il permet aux élèves ayant le plus besoin de repères temporels de visualiser comment va s'organiser leur temps à l’école. L'an dernier, l'un d'eux enlevait les étiquettes au fur et à mesure de l'avancement des activités.

    En fin de matinée et en fin de journée je demande à la classe de repérer ce qu'on a eu le temps de faire, si on a été obligé de modifier l'emploi du temps prévu et pourquoi. Ces petits échanges très courts participent au travail métacognitif, en obligeant les éleves à associer activités et apprentissages et à les catégoriser pour mieux faire du lien entre elles.

    Pour télécharger le document en pdf --> ICI

    Pour télécharger le document modifiable --> LA

    D'autres exemples --> chez LUTINBAZAR et chez TAMPOPO



    votre commentaire
  • Chaque jour compte : la tirelireLa tirelire de classe est un outil que mes élèves investissent rapidement. Je l’utilise pour ancrer la distinction entre la quantité de pièces et la valeur qu’elles représentent. Mes élèves ont du mal à intégrer que  « pour faire 120€ il faut 1 billet de 100€ et 2 billets de 20€ (3 billets seulement) et que c’est la même chose que 12 billets de 10€ », il faut être convaincu que 1 seul paquet de 100 vaut autant que 10 paquets de 10. La manipulation quotidienne de la monnaie les aide à abstraire cette compétence essentielle à la compréhension des changements implicites d’unités de référence lors des groupements par 10 puis 100.

    Je lance le rituel en demandant  "quelle somme d'argent aurions-nous en fin d’année, si nous mettions 1 dans la tirelire chaque jour d'ecole?". Quotidiennement, un élève a pour responsabilité de placer une pièce dans la pochette et d'indiquer la somme totale sur l'ardoise. Dès le 2ème jour d’école, un échange « 2 pièces de 1€ ↔ 1 pièce de 2€ » est possible. Les élèves ont ensuite chaque jour à réfléchir à des défis du type : « comment faire pour avoir la tirelire la plus légère ? la plus lourde possible ?». Mon but est de les inciter à expliciter les échanges réalisables, et à intégrer l’équivalence d’une somme réalisée avec des pièces uniquement ou en mêlant pièces et billets.

    Objectif

    Tâches des élèves

    Exemples de productions d’élèves

    Echanger en respectant les valeurs

    Chaque jour, ajouter 1€ et faire les échanges possibles

    B. : on ne peut pas faire des échanges tous les jours 

    P.: c’est normal il y a pas de pièces de 3€

    Br.: aujourd’hui on peut pas faire d’échanges mais demain on pourra parce qu’on aura 2 pièces de 1€

    K. : le 100eme jour c’est facile on mettra un billet de 100€

    Distinguer quantité et valeur

    Composer une somme avec le plus de pièces possibles

    Composer une somme avec le moins de pièces possibles

    Composer une somme avec un nombre de pieces et de billets imposé

    P.(pour 72€) : un billet de 50€, 1 billet de 20€ et une pièce de 2€

    PE : ca fait combien de pièces et de billets ?

    P. : 3 !

    A. : on peut aussi faire  5 billets de 10€, 1 billet de 20€ et 2 pièces de 1€

    B. : c’est facile c’est comme 7 billets de 10€ et 2 pièces de 1€

    Chaque jour compte : la tirelireL’an dernier leur du temps de travail autonome suivant le rituel, les élèves devaient écrire sur leur ardoise plusieurs « façons » de faire la somme du jour, soit en dessinant pièces et billets, soit sous forme d’addition. Comme petit défi, je pouvais leur demander de trouver toutes les décompositions possibles, ce qui leur demandait de mettre en œuvre leurs capacités d’organisation.

    Cette année, je modifie un peu le rituel, pour éviter de lasser mes anciens élèves et pour avancer plus vite vers les grands nombres avec mon groupe le moins en difficultés...

    Bientôt un lien vers « La caisse enregistreuse ».

    Pour travailler les échanges différement des idées dans l'ouvrage de D.Valentin, et ICI.



    14 commentaires
  • Dans le déroulement habituel de ma matinée de classe, dès que le rituel "Chaque jour compte" est terminé, je mets en place un atelier d'apprentissage avec deux de mes élèves les plus en difficultés. Pendant ce temps là, les autres groupes sont en autonomie. Un de leur objectif est de compléter une petite trace ecrite qu'ils collent ensuite dans leur cahier du jour. Il s'agit pour eux de se remémorer ce qui a été dit en grand groupe et de réinvestir leurs connaissances.

    Chaque jour compte : exercices et traces écrites

    Voici les exercices de la première semaine. Le jour de la rentrée j'expliquerai chaque consigne en collectif. Je ferai varier les exercices en cours d’année mais j’évite de le faire trop tôt ou trop irrégulièrement pour favoriser la mise au travail des élèves. Revenez régulièrement si vous souhaitez utiliser ces documents, je mettrai en ligne les exercices au fur et à mesure de l'avancement de l’année.

    Traces écrites de la première semaine  ---> ICI

    Version proposée par Fannie46 (merci beaucoup ) pour les 12 premiers jours ---> LA

    Version proposée par Tampopo (merci aussi c'est extra de pouvoir recueillir et faire partager les interprétations de chacun!) ---> ICI

    Je propose aussi un ou deux exercices en lien avec la tirelire pour les élèves les plus avancés. Un lien bientôt.



    11 commentaires
  • Voici un autre jeu de topologie retravaillé à partir du jeu PLACER. Il est utilisable comme un loto ou en individuel avec divers objectifs : comparer des images, décrire une image ou reconnaître la reconnaître à partir de sa description, trouver l’image correspondant à un terme topologique et justifier son choix par une phrase, lire une phrase et l’associer à une image…

    Sur chaque planche, l’objet dont on étudie la position est celui qui est en couleur.

    N’hésitez pas à me signaler si vous voyez des erreurs !

    Planche 1 --> ICI

    Planche 2 --> LA

    Planche 3 --> PAR ICI

    Planche 4 --> PAR LA

    Loto Topo

     


    2 commentaires
  • Voici un petit jeu de loto pour travailler le vocabulaire topologique. Les illustrations un peu désuètes mais fonctionnelles proviennent du jeu « Placer » des Jeux du Coquelicot. Je l’ai trouvé incomplet en brocante, scanné et retravaillé. J’ai ajouté des cartes textes pour les élèves lecteurs. Le but du jeu bien sûr peut-être d’apparier les images simplement en les observant mais surtout d’utiliser le vocabulaire en « émission » (décrire la carte tirée au sort) et en « réception » (retrouver l’image sur sa planche de jeu).

     

    Les planches sont ICI.

    Les cartes images sont LA.

    Les cartes textes sont ICI.

    Un jeu pour utiliser le vocabulaire topologique

     


    11 commentaires
  • Quand j’ai débuté en CLIS, je ne demandais aucun matériel aux familles. Puis, décomplexée par la parution de cette circulaire : ICI, et dans un but à la fois éducatif et économique, j’ai choisi de leur fournir une liste succincte de petit matériel à acheter.

    En début d’année je leur donne une barquette de cantine qui leur servira de « trousse »Le petit matériel où ils placent l’essentiel : un crayon gris (école), une gomme (école) , un taille-crayon (famille), des stylos vert, rouge, bleu et noir (école), une paire de ciseau (famille), un tube de colle (famille), un double décimètre (école), des  feutres (famille).

    Dans un couvercle de boite de ramettes de papier, ils placent leur « réserve » : leur matériel personnel (tubes de colle supplémentaires, ardoise et marqueurs, surligneurs…) et le matériel fourni par l’école (compas, calculette, stylos et gommes supplémentaires…).

    Le petit matériel

    Le petit matériel

    L’an dernier, pour faciliter la gestion de cette réserve, j’avais listé son contenu en début d’année mais je n’avais rien mis en place de spécifique pour aider mes élèves à en gérer le contenu. Cette année j’essaye un nouveau système dans l’espoir de leur faire prendre conscience de la vitesse à la laquelle ils usent leurs outils et d’éviter les « Je n’ai plus de colle, je suis sûre que c’est B. qui me l’a piquée ! » ou  « Mon marqueur ? Je l’ai donné à P. ! »...J’ai donc préparé cette fiche au format A4 recto/verso avec la liste du matériel disponible en début d’année et de quoi indiquer ce qui commence à manquer. Je la compléterai le premier jour pour réajuster en fonction de ce que chaque parent à fourni (je leur ai donné la liste fin juin), et la donnerai à signer dès le mardi soir.

    Elle est téléchargeable: ICI et LA (version modifiable)

    Voici d’autres idées pour vous aider à gérer le matériel :  ICI, chez Karinette, ou dans le Cartable à roulettes.


    1 commentaire
  • La Clis? Toujours en balade...Vous l'avez déjà entendu ? Il y a un peu de vrai dans cette remarque taquine et récurrente. Alors pour éviter aux parents et chauffeurs de taxi de courir partout dans notre (grande) école à la recherche de l’élève qu'ils doivent récupérer, voici un petit outil pratique pour leur indiquer où nous sommes. Le chef de rang a la responsabilité de tourner la flèche à chaque déplacement.

    A télécharger et à modifier à votre convenance : ICI

    Où sommes-nous?



    7 commentaires
  • Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"Chez les élèves en difficultés le besoin de manipuler pour comprendre l’environnement perdure longtemps. Le rituel « Chaque jour compte » leur donne la possibilité de recourir à la manipulation à tout moment sans pour autant les cantonner à ce type de situations qui pourraient à terme faire obstacle au processus d’abstraction.

    En début d’année je commence par repérer les représentations du nombre auxquelles mes élèves ont été confrontés au cours de leur scolarité (bandes puis droites numériques, matériel cuisenaire, matériel multibase, abaques, matériel picbille...) et d’établir lesquelles sont les mieux investies, lesquelles sont toujours porteuses de sens pour eux. J’aime beaucoup utiliser pour cela le jeu des familles proposé par LutinBazar : ICI

    Pour les aider à faire du lien entre ces représentations, à les reconnaître comme équivalentes et finalement à choisir celle qui convient le mieux face à une situation problème, je leur demande chaque jour de réfléchir sur la question « comment pourrait-on représenter le nombre du jour ? ».

    Le jour de la rentrée, les élèves utilisent leurs acquis antérieurs pour proposer quelques représentations analogiques et analytiques du nombre « 1 ». Elles servent de base à l’évolution du dispositif auquel j’ajoute, supprime ou modifie certaines représentations en fonction de ma programmation et des progrès constatés. Quand le rituel est installé, ils proposent et explicitent à l’oral, en collectif une dizaine de représentations possibles. Chacune des propositions peut conduire à une vérification à l’aide de matériel si nécessaire. Les traces écrites, produites au tableau d’abord, sont affichées pour la journée sous forme de « flashcards ». Je prépare ces cartes à l’avance (le veille pour le lendemain, c’est très rapide une fois la trame prête), elles sont ensuite classées et stockées avec les cartes des jours précédents.

    Pour varier les modalités, entretenir la motivation des élèves et m’adapter à leur progrès, je leur demande ponctuellement de réfléchir seuls, par écrit, aux représentations qu’ils souhaitent proposer. Cet exercice demande un grand effort d’abstraction, met tous les élèves en situation de recherche et favorise l’émergence d’une réflexion métacognitive. Régulièrement je les amène à réinvestir ce travail en utilisant les anciennes « flaschcards » pour des jeux de reconnaissance (apparier les représentations identiques), des jeux de rangement (ordonner des représentations différents) ou de classement (trier par types de représentations)…

    Voici une petite synthèse des principales représentations utilisées les deux dernières années, je vais à la rentrée ajouter la symbolisation par les cartes à points : ICI.

    Représentations analogiques : ce sont celles où le nombre peut être retrouvé par comptage, elles rassurent les élèves et sont celles qui sont spontanément proposées en début d’année.

    Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"

    Représentations analytiques : ce sont celles où l’information contenue dans le nombre n’est plus directement accessible et nécessite de maîtriser la signification des signes employés, elles peuvent être plus difficiles à maîtriser.

    Chaque jour compte : représenter le nombre avec les "flashcards"

    Si vous mettez en place le rituel dans vos classes, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos façons de faire qui sont souvent spécifiques à vos classes et qui sont sources de nouvelles idées pour faire évoluer le dispositif!



    14 commentaires