• Juste une petite chronique d’une sympathique fin de semaine.

    L’écosystème des haies de l’école est favorable à la croissance massive de coccinelles en ce moment et mes zozos passent leur recréation à essayer d’en capturer. Cet après-midi, j’ai eu la chance d'avoir mes élèves en petit groupe. Ils ont donc pu observer le produit de leur chasse calmement, dessiner les bestioles, revenir sur leur dessin de plus en plus précisément. Ils ont émis quelques hypothèses que nous sommes tout de suite allés vérifier dans un livre documentaire de la BCD.  

    Les seances improvisées sont parfois les plus réussies!

    Les seances improvisées sont parfois les plus réussies!

    O. (voyant la coccinelle sous la loupe pour la première fois) : elle va me rentrer dans les yeux !

    O. (judicieux) : ah ben non, leurs pattes ne sont pas « toute droites », c’est comme nous on a des genoux !

    B. (découvrant dans le documentaire un dessin de cocon) : je comprends pas, le livre il parlait des coccinelles et maintenant il parle des papillons ?

    Br. (végétarien) : mais non, c’est pas un concombre de papillon, c’est un concombre de coccinelle !

    Al. (alors qu’elle le sait très bien) : ça veut dire quoi s’accoupler ?

    O. : ben faire l’amour, mais c’est pas dégueulasse tu sais ...

    Lundi on recommence avec des cloportes, moins glamour…

    -- > Une petite trace écrite au passage : ICI



    4 commentaires
  • Dans le prolongement de la séquence sur le plan de la classe, voici celle sur l’école. Elle s’intègre dans le même projet pluridisciplinaire et est fortement liée au projet de réalisation du trombinoscope des adultes de l’école. Elle s’étale sur un assez longue période, le temps pour les élèves de « vivre » suffisamment l’espace pour pouvoir s’y projeter puis le représenter.

    Mon objectif est à terme de rendre mes élèves capables de donner des directions. Par exemple au chauffeur de taxi, de retour du CMPP (et trouvant la classe vide comme d’habitude), ils devront savoir expliquer où a lieu la répétition de chorale en indiquant des directions plutôt qu’en répondant « Chez Mr Pinson » (alors que le pauvre chauffeur n’a aucune idée de qui est ce Mr Pinson). Il leur faudra pour cela avoir intégré le plan de l’école et maîtriser le vocabulaire topologique. C’est dans cette optique que pratiquement toutes les séances ont à la fois un objectif mathématique un objectif langagier.

    Fiche séquence --> ICI

    Le plan de l'écoleEn début d’année, une visite de l’école s’impose à la fois pour les nouveaux élèves mais aussi pour les anciens qui ont besoin de se remettre en tête le nom et la fonction de chaque pièce et de chaque personne qui y travaille.

    Rapidement j’organise un brainstorming au cours duquel les élèves doivent lister le plus de mots possibles en lien avec notre école. Nous organisons leurs propositions sous forme de carte heuristique illustrée et affichée dans la classe. 

    En parallèle, les élèves réalisent le trombinoscope des adultes, avec des photos mobiles, qui reste lui aussi visible en permanence. J’organise des jeux de catégorisation ou les photos sont groupées selon des critères proposés par les élèves : selon le sexe de la personne, par cycle d’enseignement, par bâtiment, par étage,  par fonction… Associer le lieu à la personne qui l’occupe devient vite assez facile et aide beaucoup au repérage dans les locaux.

    Le plan de l'écoleLa plupart de mes élèves ont besoin d’être mis en situation régulièrement pour petit à petit passer par les mots ou le dessin plus que par le corps. C’est pourquoi j’organise des chasses au trésor (trouver une pièce à l’aide d’une photo mystère) ou des parcours codés « grandeur nature » en alternance avec un travail plus abstrait directement sur la maquette ou le plan.

    Fiche de préparation de la chasse aux trésors et matériel pour motiver les élèves --> LA et LA

    La maquette est réalisée en groupe, lors d'une séance ou je demande aux élèves d'observer un prototype, de lister le matériel nécessaire et de programmer leur construction. Pour le plan, c'est très facile, il suffit d'utiliser le plan d'évacuation affiché dans les couloirs de l'école !

    L’évaluation régulière de leur maîtrise du vocabulaire me permet d’ajuster les objectifs des séances pour cibler leurs besoins langagiers. Il est alors possible de travailler en classe entière en adaptant supports, objectifs et étayage au projet de chaque élève.

    Analyse des besoins des élèves (très spécifique à la classe évidemment mais pouvant donner des pistes de réflexion) --> ICI

    Exemple de séance en classe entière (séance du jour J au CAPA-SH ) --> LA

    Et vous, vous faites comment dans votre école ? 



    6 commentaires
  • Un fichier d'autonomie pour le début de l'anneeEn ce début d’année, avant la mise en place des plans de travail, j’ai besoin d'amenager des temps d'autonomie silencieux pour pouvoir organiser sereinement les moments d’évaluation. A l’aide d’idées piochées sur EDP (merci Céline), j’ai élaboré et relié ce petit fichier individuel. Pour éviter de donner un aspect purement occupationnel à cet outil, j’y ai intégré beaucoup d’exercices d’entrainement avec la règle (pour faire le lien avec ce que mon collègue du mardi propose à la classe), quelques activités faciles ne nécessitant pas mon aide, et quand même quelques coloriages « ludiques ».

    PS : Je ne retrouve pas qui est à l’origine des exercices de discrimination visuelle et de lettres mêlées, je serais ravie de mettre un lien vers le site ou je les ai téléchargés, merci de me faire signe si vous les reconnaissez !


    Pour télécharger le fichier  --- > ICI



    8 commentaires

  • 2 commentaires
  • Le lutin de sonsJusqu'à l’an dernier, je proposais à mes élèves un cahier de sons, constitué d’une succession de fiches reprenant pour chaque son quelques mots-images, des syllabes et des mots simples, puis quelques phrases à lire. Je reliais le tout et j’avais fait le choix d’ajouter les fiches supplémentaires au fur et à mesure des apprentissages. Les exercices étaient séparés, collés dans le cahier « de français ». Avec ce fonctionnement je perdais un temps fou à rouvrir les reliures, souvent abimées dans les cartables. Je culpabilisais de faire revoir les sons simples à mes élèves les plus avancés et j’avais du mal à différencier.

    Cette année je chamboule un peu mon fonctionnement en étude du code.

    Tous les 15 jours nous entamerons en collectif l’étude d’un nouveau son grâce à des activités comme le sac à mots. Pour les élèves les plus avancés, les aspects phonologiques laisseront dès l’après-midi la place à un travail de production et de mémorisation de l’orthographe des mots. Pendant deux semaines, avec moi ou en autonomie, chaque groupe de besoin travaillera sur diverses compétences autour du son de la quinzaine. Cela pourra prendre la forme d’un mini-projet avec les plus jeunes (construire le livre des « prouts » …), ou une forme plus classique avec les autres (lecture rapide, atelier de négociation graphique, dictées préparées, dictées en équipe…).

    Pour pouvoir faire du lien entre chaque groupe et disposer d’un outil commun, je tente cette année de mettre en place un lutin de sons.

    1. Pour chaque son, il contient une fiche de présentation reprenant les personnages des alphas, les gestes Borel-Maisonny et le code couleur facilecture que j’utilise depuis 2 ans.
    2. Vient ensuite une première fiche synthétique du travail de phonologie autour du son concerné : j’entends le son (reconnaissance du son dans un mot, repérage de sa place dans le mot, production de rimes, suppression/ajout du son…). A cette fiche seront associés quelques exercices communs à tous les élèves.
    3. La deuxième fiche synthétique traite de combinatoire : je lis le son (lecture de syllabes, de mots et de phrases). Elle est elle-aussi accompagnée d’exercices de lecture ciblant la reconnaissance des lettres, la lecture rapide de syllabes et de mots, ou encore la discrimination de mots proches).
    4. Enfin une troisième fiche reprend les règles d’orthographe élaborées en groupe à partir de l’observation et de la manipulation de mots contenant le son étudié : j’écris le son.

    Le lutin de sons

    Le lutin de sons

    Le lutin de sons

    Le lutin de sons

    A la fin de la quinzaine, je laisserai les fiches dans le lutin comme aide-mémoire et retirerai les exercices pour les relier avec le reste du travail en maîtrise de la langue.

    J’ai fini de préparer les supports pour le son [a], pour lesquels je me suis inspirée des exercices des Coccinelles, de la mise en page de Charivari et des idées de Julie.

      Fiche de présentation et fiches synthétiques -- > ICI

      Exercices de phono -- > ICI

      Exercices de lecture : décodage du son [a] -- > LA

      Exercices d’écriture : codage du son [a] -- >  LA

    On démarre demain avec un « sac à mots » contenant des objets allant de l’effaceur à l’abaque mais aussi…un petit carré de chocolat !



    15 commentaires
  • Suite à quelques demandes par-ci par là, je mets en ligne mon projet de classe de l'an dernier. Il se construit au croisement des projets individuels et des projets de groupe, autour de constantes qui déterminent la problématique de la classe et orientent l’organisation du travail pour l'année.

    Si vous débutez en Clis, rassurez-vous, il me semble inenvisageable et de toute façon inopportun de produire ce document avant les vacances de la Toussaint ! 

    Projet de classe 2010-2011 A télécharger  --- > ICI

      PS : Message personnel pour Damien : ego pro te (mais je ne m’inquiète pas trop quand même) 

     


    6 commentaires
  • L’école de leurs rêvesFlorilège …

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait une piscine avec un grand bain et un petit bain.

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait un hummer limousine, un jacuzzi et des transats au bord de la piscine, et puis aussi une salle de chimie.

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait une marelle géante.

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait des rappeurs, des gens qui font du hip hop et des enceintes géantes.

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait des bébêtes sur la colline parce que j’adore les araignées et les cousins.

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait des monster trucks qui écrasent des voitures (pas celles des instits, je m’en suis assurée …)

    Dans l’école de mes rêves, il y aurait des balançoires et plein de couleurs.

    Et dans la mienne m’ont-ils demandé ? Une machine qui me prépare un café pile pour la recréation et bien sûr des élèves aussi sages qu'ils l'ont été en ce premier jour d'ecole  !




    5 commentaires
  • 18h50 , J-1...Je n'ai jamais été aussi en retard...Mais c'est prêt !

    Bonne rentrée à tous !

    C'est parti mon kiki!


    8 commentaires
  • La rentrée étant demain cet article arrive sans doute un peu tard... J'ai mis du temps à me plonger dans la préparation de mon premier jour de classe car je change mon fonctionnement habituel en plaçant cette année les apprentissages de MLF avant la recréation, il me fallait donc un peu repenser l'organisation des rituels et des groupes d'ateliers.

    Je souhaite que le premier jour soit le reflet de l'organisation future de la classe, j'essaye donc d'y faire déjà alterner des temps collectifs, des temps avec moi et des temps en autonomie pour que les habitudes de travail se mettent en place le plus vite possible. Les activités proposées ne présentent pas d'obstacles cognitifs majeurs, mais elles permettent d’évaluer quelques compétences, de souder le groupe classe et de confronter mes élèves à mes exigences en terme de bruit, d'autonomie et de mise au travail.

    Vous pouvez télécharger -->  ICI   <-- mon cahier journal du premier jour, il est très détaillé (c'est ma façon de fonctionner), et me fera passer pour un adjudant-chef mais il pourra peut-être vous aider si vous n'avez appris qu'à la pré-rentrée votre nomination en CLIS. Je ne pense pas proposer par la suite d'autres extraits de mon cahier journal, c'est un document personnel, intransférable tel quel à un autre enseignant ou à une autre classe. La fiche d'aide pour présenter le cahier est réalisée avec la trame proposée par PetiteFab : ICI (je ne la mets pas en version modifiable, allez faire un tour chez elle de ma part pour cela )

    Premier jour : quelques idees Premier jour : quelques idees

    Premier jour : quelques idées

    Les règles d'or sont LA

    La chanson de Gaston est ICI

    L'explication du projet "Mots Croisés " est ICI

    L'explication du rituel de maths est LA

    Les traces écrites de numération sont LA

    Le coloriage magique est ICI

    La page de septembre du journal de classe est LA

    La fiche "Qui-suis-je?" est ICI

    Les règles des jeux d'EPS sont LA

    Les étiquettes prénoms en modifiable ICI

    Des lettres pour les "mots croisés" LA

    Celine22 m'a gentiment envoyé ses fiches de présentation inspirées de LutinBazar pour des élèves lecteurs et un niveau intermédiaire. Avec mes élèves je rentrerai dans les détails sous forme de carte heuristique d'ici une ou deux semaines.

    Elles sont --> LA et ICI (merci beaucoup pour ce partage!)



    10 commentaires