• Le plan de l'école

    Dans le prolongement de la séquence sur le plan de la classe, voici celle sur l’école. Elle s’intègre dans le même projet pluridisciplinaire et est fortement liée au projet de réalisation du trombinoscope des adultes de l’école. Elle s’étale sur un assez longue période, le temps pour les élèves de « vivre » suffisamment l’espace pour pouvoir s’y projeter puis le représenter.

    Mon objectif est à terme de rendre mes élèves capables de donner des directions. Par exemple au chauffeur de taxi, de retour du CMPP (et trouvant la classe vide comme d’habitude), ils devront savoir expliquer où a lieu la répétition de chorale en indiquant des directions plutôt qu’en répondant « Chez Mr Pinson » (alors que le pauvre chauffeur n’a aucune idée de qui est ce Mr Pinson). Il leur faudra pour cela avoir intégré le plan de l’école et maîtriser le vocabulaire topologique. C’est dans cette optique que pratiquement toutes les séances ont à la fois un objectif mathématique un objectif langagier.

    Fiche séquence --> ICI

    Le plan de l'écoleEn début d’année, une visite de l’école s’impose à la fois pour les nouveaux élèves mais aussi pour les anciens qui ont besoin de se remettre en tête le nom et la fonction de chaque pièce et de chaque personne qui y travaille.

    Rapidement j’organise un brainstorming au cours duquel les élèves doivent lister le plus de mots possibles en lien avec notre école. Nous organisons leurs propositions sous forme de carte heuristique illustrée et affichée dans la classe. 

    En parallèle, les élèves réalisent le trombinoscope des adultes, avec des photos mobiles, qui reste lui aussi visible en permanence. J’organise des jeux de catégorisation ou les photos sont groupées selon des critères proposés par les élèves : selon le sexe de la personne, par cycle d’enseignement, par bâtiment, par étage,  par fonction… Associer le lieu à la personne qui l’occupe devient vite assez facile et aide beaucoup au repérage dans les locaux.

    Le plan de l'écoleLa plupart de mes élèves ont besoin d’être mis en situation régulièrement pour petit à petit passer par les mots ou le dessin plus que par le corps. C’est pourquoi j’organise des chasses au trésor (trouver une pièce à l’aide d’une photo mystère) ou des parcours codés « grandeur nature » en alternance avec un travail plus abstrait directement sur la maquette ou le plan.

    Fiche de préparation de la chasse aux trésors et matériel pour motiver les élèves --> LA et LA

    La maquette est réalisée en groupe, lors d'une séance ou je demande aux élèves d'observer un prototype, de lister le matériel nécessaire et de programmer leur construction. Pour le plan, c'est très facile, il suffit d'utiliser le plan d'évacuation affiché dans les couloirs de l'école !

    L’évaluation régulière de leur maîtrise du vocabulaire me permet d’ajuster les objectifs des séances pour cibler leurs besoins langagiers. Il est alors possible de travailler en classe entière en adaptant supports, objectifs et étayage au projet de chaque élève.

    Analyse des besoins des élèves (très spécifique à la classe évidemment mais pouvant donner des pistes de réflexion) --> ICI

    Exemple de séance en classe entière (séance du jour J au CAPA-SH ) --> LA

    Et vous, vous faites comment dans votre école ? 



    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    celine22
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 22:43

    j'adore les prénoms de tes élèves !!!

     

    2
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 22:51
    3
    Vendredi 16 Septembre 2011 à 22:43

    !Ah!! Tout est plus simple chez moi: une seule classe, une seule maitresse, pas de couloir, pas d'autre salle à part le préau qui jouxte la classe...et 3 adultes référents: l'atsem, l'evs et moi...Fastoche!

    4
    mimieee
    Samedi 17 Septembre 2011 à 12:12

    coucou dame dubois,


    je me suis largement inspirée de ta séquence pour faire la mienne. d'abord merci :) je te l'envoie par mail, mais j'ai besoin de quelques précisions. Je ne comprends pas tjs du 1er coup dslée :)


    tu pars d'un prototype pour faire  faire la maquette aux élèves....Je ne comprends pas....il faut un modèle...ou alors les aider en indiquant le nom de chaque salle sur la boîte d'allumettes et en prévoyant l'empreinte de chaque salle?


    Ca me semble très très intéressant de fabriquer des cartes heuristiques, je ne sais pas comment procéder en classe.


    Ensuite pour ton étape 9, tu codes l'emplacement d'objets mais ils ne peuvent vérifier. A partir de quoi? Comment?Je ne vois pas la différence avec l'étape 8. EX : ils font une croix sur le plan, mon trésor est sous un meuble....Je ne sais pas trop trop...


    Je pense faire une grosse erreur car je pars du plan pour fabriquer la maquette. Ou alors ce que j'appelle plan, tu l'appelles prototype...héhé je pense ne pas être très claire....


    je m'excuse d'avance pour toutes ses questions!!

    5
    Samedi 17 Septembre 2011 à 14:36

    une reponse rapide en attendant plus de precisions : le proto c'est simplement une maquette exemple que je fais avec mes mimines ;)

    tu peux tres bien partir du plan pour ta maquette, du plan d'evacuation par exemple dont les contours te donne la base de ta maquette

    dans cette sequence ce n'est pas trop le passage plan/maquette qui m'importait car on le bosse avec la maquette et le plan de la classe

    l'etape 8 correspond a la fdp que j'ai mise en fin d'article

    l'etape 7 c'est le prolongement de la chasse au tresor

    les cartes heuristiques, je prepare un article ;)

     

    6
    mimieee
    Samedi 17 Septembre 2011 à 17:34

    ok! merci beaucoup pour ces réponses hyper rapides :p

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :