• Droite et gauche

    Voici quelques pistes sur le repérage de la droite et de la gauche, bidouillées à partir d’informations récoltées ça et là lors de la préparation du CAFIPEMF.

    La latéralité, c’est le fait qu'il y ait une différence entre le côté droit et le côté gauche du coprs. Cela ne concerne pas seulement les mains, mais aussi les yeux, et tous les organes pairs. Il y a dominance d'un côté du corps sur l'autre : on vise avec un œil plutôt que l’autre, on prend appel sur un pied plutôt que l’autre, on est droitier ou gaucher.

    Lu sur wikipedia : Nous comptons dans notre société actuelle 87% de droitiers, 12% de gauchers et moins de 1% d'ambidextres (qui utilisent indifféremment ses deux mains, avec une égale facilité).

    La différence entre les deux côtés commence à se mettre en place vers l’âge de 3 ans. Pour les tâches de motricité fine (écriture, découpage...), la différence entre main droite et main gauche se stabilise vers l’âge de 6-7 ans (ou pas …). C’est en Grande Section que la distinction Droite/Gauche (la latéralisation) apparaît explicitement dans les IO :

    Se repérer dans l’espace : Tout au long de l’école maternelle, les enfants apprennent à se déplacer dans l’espace de l’école et dans son environnement immédiat. Ils parviennent à se situer par rapport à des objets ou à d’autres personnes, à situer des objets ou des personnes les uns par rapport aux autres ou par rapport à d’autres repères, ce qui suppose une décentration pour adopter un autre point de vue que le sien propre. En fin d’école maternelle, ils distinguent leur gauche et leur droite. Les enfants effectuent des itinéraires en fonction de consignes variées et en rendent compte (récits, représentations graphiques). Les activités dans lesquelles il faut passer du plan horizontal au plan vertical ou inversement, et conserver les positions relatives des objets ou des éléments représentés, font l’objet d’une attention particulière. Elles préparent à l’orientation dans l’espace graphique. Le repérage dans l’espace d’une page ou d’une feuille de papier, sur une ligne orientée se fait en lien avec la lecture et l’écriture.

    Pour nos élèves, la multiplication des « encodages » favorise l’acquisition des concepts de droite et de gauche.

    Encodage affectif et kinesthésique : D.Dumont propose tout d’abord des petits tests pour repérer la latéralité des élèves. Ensuite, elle fait appel à des repères  extérieurs chargés affectivement, en lien avec des histoires racontées en classe par exemple (ICI).

    Aux Etats-Unis, j’accrochais un bracelet au poignet droit de mes élèves pendant les premières semaines de classe, à chaque fois que nous parlions de droite ou de gauche c’était en y faisant référence.

    Les enfants ont aussi leurs repères personnels : la droite c’est du côté où j’écris, la gauche c’est du côté où j’ai un grain de beauté…

    Encodage visuel : Les couleurs favorisent l’encodage visuel : je garde le vert pour la droite et le rouge pour la gauche. Les affichages sont aussi un support intéressant : au tableau face aux élèves (--> ICI ), ou sur leur pupitre (une gommette verte à droite, une rouge à gauche).

    Droite et gauche

    Droite et gauche

    De nombreux moyens mnémotechniques existent, celui-ci me plait particulièrement : visualisez un mot qui commence par G et se termine pas D,  choisissez celui que vous préférez (Ex : GéralD  ).

    Si vous avez d’autres astuces, je suis preneuse ! N’hésitez pas a partager ce que vous avez mis en place dans vos classes.

    Voici quelques liens  :chez loupglacé, chez gommetgriboullages, chez Lakanal.

    A venir, des pistes sur les capacités de décentration : en quoi c'est une capacité essentielle, des exemples d'evaluation...



  • Commentaires

    1
    Tampopo_nyo
    Vendredi 19 Août 2011 à 14:07

    Il semblerait qu'on ne puisse pa charger l'image pour "droite" ? Ou alors c'est moi, mais la main n'apparait pas quand je pase dessus.

    2
    Vendredi 19 Août 2011 à 14:37

    Merci ! C'est reparé!

    3
    fannie46
    Jeudi 25 Août 2011 à 08:07

    Mon mot préféré serait plutôt GourmanD(e)! Rien à voir avec moi.

    4
    toulolotte
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 22:49

    ma main gauche c'est celle où mon pouce est à droite et ma main droite c'est celle où mon pouce est à gauche ! humm pardon c'était juste pour rire après une journée de classe !!

    5
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 22:51
    6
    zaza976
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 19:05

    merci, pour ces astuces,

    j'ai un petit truc: sur mon tableau j'ai une main avec un doigt qui pointe à gauche et une main qui pointe à droite; ça marche tres bien, on l'utilise beaucopu surtout en ecriture pour la verbalisation des traces, je monte, je tourne à gauche...

    7
    verdalette
    Samedi 17 Novembre 2012 à 00:30

    Sur la table et au tableau, je place une flèche verte à gauche car vert c'est le feu vert, le démarrage pour aller de gauche à droite dans le sens de l'écriture en France. On peut aussi se rappeler que flèche rime avec gauche.

     A droite, je place un point rouge. C'est le stop. "Full stop" en anglais c'est le point. Pour s'aider on peut se rappeler qu'il y a un son commun (R) dans droite et dans rouge.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :